L’histoire des machines à sous: du début à maintenant

Machines à sous

Une machine à sous est une une forme de jeux de hasard dont le principe est uniquement basé sur la chance. Il n’est donc pas nécessaire d’apprendre quoi que ce soit de particulier, pas de règle, de système pour y jouer. Le résultat est entièrement aléatoire, le joueur gagne ou perd de l’argent.  On retrouve de nombreuses machines à sous en ligne, et vous pouvez découvrir les raisons de leur popularité sur ce lien : https://bankir.lv/spelu-automati-tiessaite-azartspelu-evolucija/

Machines à sous mécaniques

La première machine à sous désignée en tant que telle fut développée par Charles August Fey en 1898. Il nomme celle-ci Card Bell. Ce n’est pas un coup de chance, puisque, grand passionné des roulettes automatiques, Fey avait déjà passé quatre ans à travailler sur sa propre roulette automatique (dont il avait créé un modèle en 1894). Il améliore sa machine à sous en 1899, et nomme ce nouveau modèle Liberty Bell. Plus performante, cette version permet des milliers de combinaisons, soit dix fois plus que les précédentes. Elle permet également un paiement automatique. Liberty Bell connaît un franc succès. Devant une telle réussite, des machines similaires sont développées par des rivaux de Fey, qui avait refusé de commercialiser son brevet. Une machine vient même à être volée par des concurrents, afin de copier ses technologies. 

A lire en complément : Quels sont les bonus proposés par Joka Casino 

Durant la Prohibition, les jeux d’argents sont interdits aux Etats-Unis, et l’industrie est menacée. Plutôt que de s’arrêter, Mills, un des anciens rivaux de Fey décide de contourner le problème. Il convertit les machines à sous en machines à bonbons, qui gardent le même principe. Le thème des machines devient celui des fruits. Des oranges, des citrons, des bananes… Le client, s’il gagne, reçoit des jetons qui peuvent être échangés contre des bonbons, des boissons. C’est de là que viennent les icônes de fruits que l’on retrouve aujourd’hui encore sur certaines machines à sous. Les machines à sous mécaniques restent relativement inchangées pendant les années à venir.

Machines à sous électroniques

Néanmoins, en 1963, Bally développe la machine à sous électronique. Celle-ci est nommée Money Honey.  Le jeu est de plus en plus simple d’accès, et il n’est plus nécessaire pour un joueur de faire appel à un employé pour jouer. La popularité du modèle électronique est telle que bientôt, celui-ci devient plus populaire que le modèle mécanique, et le levier, anciennement utilisé pour lancer la machine, n’est plus qu’un accessoire. Ces machines permettent des animations vidéos, la mise en place d’écrans tactiles, et de bien plus de variété.

A lire également : Casino : Types de licences ont été délivrées en Suisse

…Et à présent ?

Le jeu continue de se développer, sans réel changement pendant les années à venir. Puis vient l’âge d’Internet et du jeu en ligne.

On retrouve aujourd’hui des machines à sous sous trois formes principales:

  • Mécanique

  • Electronique

  • Digitale

 Si vous désirez en apprendre plus sur les machines à sous en ligne (leur forme digitale), vous trouverez plus d’informations sur le lien mentionné plus haut.

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons